DÉLÉGATION FRANÇAISE AU SEIN DU GROUPE ADLE
Jean Arthuis
Jean
ARTHUIS
Jean-Marie Cavada
Jean-Marie
CAVADA
Thierry Cornillet
Thierry
CORNILLET
Nathalie Griesbeck
Nathalie
GRIESBECK
Patricia Lalonde
Patricia
LALONDE
Dominique Riquet
Dominique
RIQUET
Robert Rochefort
Robert
ROCHEFORT

Échanges avec Michel Barnier, négociateur en chef de l’Union européenne pour le Brexit


17/01/2018
Logo de l'ADLE
M Barnier

Notre groupe politique Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE) a reçu Michel Barnier, négociateur en chef de l’Union européenne pour le Brexit, pour un échange de vues sur l’avancement des négociations et le futur des relations avec le Royaume-Uni.

 

Michel Barnier est revenu sur les difficultés que représente le Brexit : « C’est une situation extraordinaire, nous ferons tout pour qu’elle soit unique ». « C’est un paradoxe de détricoter quarante ans de partenariat aujourd’hui. Je garde en tête la future relation avec dans l’esprit la stabilité et la sécurité de notre contient ! »

 

Le Royaume-Uni doit sortir de l’Union européenne le 29 mars 2019, une période de transition dont la durée reste encore à définir pourrait lui être accordée à l’unanimité des 27 Etats membres. Interrogé sur ce sujet, Michel Barnier a précisé que, dans l’hypothèse d’un revirement de la part du Royaume-Uni, la décision d’inverser le cours des choses devrait être prise à l’unanimité des vingt-sept Etats membres.

 

Considérant que les progrès suffisant ont été réalisés, la première phase des négociations est officiellement terminée. Elle concernait trois enjeux prioritaires à savoir le règlement financier, les droits des citoyens européens établis outre-manche et des britanniques vivant dans un État membre et, enfin, la frontière irlandaise.

 

La deuxième phase commence seulement et devrait s’achever en octobre 2018 avec une déclaration politique précise sur le contenu et la dimension des futures relations UE - Royaume-Uni. En bout de course, le Parlement européen aura à se prononcer sur l’accord de retrait.