DÉLÉGATION FRANÇAISE AU SEIN DU GROUPE ADLE
Jean Arthuis
Jean
ARTHUIS
Jean-Marie Cavada
Jean-Marie
CAVADA
Thierry Cornillet
Thierry
CORNILLET
Nathalie Griesbeck
Nathalie
GRIESBECK
Patricia Lalonde
Patricia
LALONDE
Dominique Riquet
Dominique
RIQUET
Robert Rochefort
Robert
ROCHEFORT

Pêche électrique : la délégation fermement opposée au développement de cette technique controversée


09/01/2018
Logo de l'ADLE

Alors que l’immense majorité des Etats dans le monde a interdit la pêche électrique dans ses eaux à partir des années 1990, l’Union européenne permet des dérogations en Mer du Nord à titre d’expérimentation. Circonscrites à 5% de la flotte des chaluts à perche par Etat membre, ces limites ne sont pas respectées et ont conduit à une pratique hors de tout contrôle des pêcheries d’un seul Etat membre.

Plutôt que de mettre fin à cette technique controversée, la Commission européenne propose aux co-législateurs un règlement autorisant son développement. Les députés français du groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE) s’opposent à untel scénario, qui s’inscrirait en totale contradiction avec les objectifs de l’Union européenne visant la mise en œuvre d’une pêche durable sur le plan environnemental, économique et social. Nous pensons que l’Union européenne ne doit pas dévier de son ambition de protection des ressources halieutiques, des écosystèmes marins et assurer la pérennité de la pêche européenne.